CHAPELLE DE MURAT

La Chapelle de Murat est un sanctuaire élevé dans la vallée du Jaoul, affluent du Viaur. L'origine cette chapelle pré-romane remonte au XIème siècle Elle est ornée de deux croix sur son toit. L'église à nef rectangulaire et chevet trapézoïdal conserve des fonts baptismaux, un autel particulier et probablement des peintures couvertes par un crépi L’autel est dédié à Saint Clair et il faisait l’objet d’un pèlerinage. Son cimetière attenant renferme des croix occitanes.

L'église mesure14m sur 5m, elle tombait en ruines au XVIIIème siècle, on cessa alors d'y célébrer les offices les dimanche et jours de fête. Elle fut reconstruite sur demande des paysans locaux car ils étaient trop éloignés des églises de Montou et de Flauzins. En 1765, le Sénéchal du Rouergue chargea le prieur Reilhan d'administrer ou de faire administrer les sacrements de baptême, mariage et sépulture en l'Eglise de Murat. La messe devait s'y célébrer chaque 2ème dimanche du mois et fêtes chômées. On y confessait ces jours là et chaque lundi de la semaine sainte. De nombreuses contestations ont eu lieu; les habitants paroissiens de Murat faisaient de fréquents procès pour obtenir le service divin.

Tout récemment, la chapelle de Murat a été restaurée par les soins de la municipalité.

Cette petite chapelle figure sur l'un des circuits de randonnée (circuit n' 18 : « Chapelle de Murat - Château de Roumégous » dans l'ouvrage « Au pays des Cent Vallées » couvrant l'ensemble du Ségala.)

Une commune à votre écoute

Rechercher dans le site

Saisir au moins 1 mot clé de 3 caractères

La mairie - Tourisme - Economie Locale - Vie associative - Services - Crédits et Mentions légales